Oubliée pendant des années, la cameline était déjà cultivée il y a 3000 ans, en Europe, pour ses qualités nutritives, comme paillage pour les toits, et jusqu’au 19è siècle son huile servait à la fabrication de savon et de peinture. Quant à son tourteau, il a servi de fourrage pour les animaux et de fertilisant pour les sols.

La cameline se place juste derrière l’huile de lin pour sa teneur en omega 3. C’est une des raisons majeures de sa “re-découverte” actuelle.

Son goût, qui rappelle l’asperge, voire parfois l’amande, en fait un allié de choix en cuisine. Elle peut agrémenter des plats de légumes ou de féculents ou des assaisonnements crus. Son équilibre en acides gras essentiels (Omega 3/Omega 6) est même estimé meilleur que celui de l’huile de lin ! Par contre, comme toutes les huiles pressées à froid, elle ne supporte pas d’être chauffée.

Sa richesse en omega 3, mais également en vitamine E, en fait également une huile qui peut être utilisée en cosmétique, notamment pour les peaux fragiles et sensibles. 

Pour préserver toutes ses vertus, il est conseillé de la consommer dans les 2-6 mois une fois ouverte, et de la stocker si possible au frais et surtout à l’abri de la lumière. Il est donc préférable de venir remplir une petite bouteille foncée voire opaque !

L’huile de cameline disponible à La Portion Magique est de qualité bio et pressée à froid. Elle provient du domaine du Pré d’Areuse dans le canton de Neuchâtel. Cette ferme a été présentée par Annick Jeanmairet en été 2019 dans l’émission Pique Assiette